Publié le

Médecine du Sable

Réalisation d’un série de pochettes sur mesure pour le projet de Natacha Laurent: Médecine du Sable.

Chaque pochette est brodée à la main avec un fil de soie teintée à la camomille sur un tissu coton indigo traditionnel Dong de la région du Guizhou. La broderie est complétée par un tissu de soie issue de fin de stocks d’un tailleur haut de gamme pour hommes italien.

Été 2021

Publié le

Tissage laine et soie

Nous démarrons avec la laine de mouton de l’Atlas marocain et de la soie issue des déchets de moulineur ardéchois. Les plantes tinctoriales viennent leur donner des nuances de couleurs allant du jaune au rouge, mais aussi au bleu et au vert. Puis il y a la rencontre avec les femmes tisserandes berbères de l’Atlas.

De tous cela, nous obtenons des tissages uniques d’exceptions.

Produits à retrouver en vente dans la boutique.

2020 – 2021

Publié le

Pochettes au naturel

Tout à commencé par un arrêt. Le 20 mars 2020, le Maroc fermé ses frontières et confiné sa population. Plus possible de vadrouiller d’une association à une coopérative aux quatre coins du pays. Il fallait repenser local car cela allait durer dans le temps.

Ce fut l’occasion rêvé pour approfondir mes connaissances dans le travail de la terre, le travail des plantes et le travail des couleurs naturelles.

Bloquée à Demnate, à 100km de Marrakech, j’étais loin des artisans que je connaissais, mais j’en ai profité pour en découvrir de nouveaux. Et j’ai pu rencontrer une personne qui maitrise la confection de sfifa. On a pu en profiter pour en réaliser avec mes fils de soie et de coton.

De ces quelques mois hors de l’espace et du temps est née une collection capsule unique de 4 différentes pochettes. Chaque pièce est un hommage à une plante tinctoriale qui pousse autour de Demnate. Ayant approfondi les techniques d’impression sérigraphie naturelle et d’écoprint, j’ai pu expérimenter chaque couleur en profondeur.

Les dernières pièces sont disponibles sur la boutique. Retrouvez aussi les plantes tinctoriales vendu.

Printemps 2020

Publié le

Tissage du Guizhou

Durant l’année 2018, je suis allée à la rencontre d’artisans dans la région du Guizhou, sud – est de la Chine. Pendant nos échanges nous avons appris à nous connaître et comprendre comment nous pouvons travailler ensemble. Des allers retours en France et Chine ont été nécessaire pour extraire le meilleur de chacun et faire naître des étoffes entre nos cultures.

J’ai fait la connaissance d’artisans d’exceptions qui pratique les techniques du tissage manuel depuis des générations. Dans chaque village, les femmes sont expertes d’une technique, héritage culturel de leur passé. La présentation de leur savoir est essentiel pour moi car elle fait perdurer des connaissances ancestrales et permet à ces femmes de vivre de leurs savoirs-faire d’exception.

Par la suite, les finitions des étoles ont été réalisé par les brodeuses marocaines que j’avais rencontré dans la région de Marrakech. Cela a permis de créer des pièces au carrefour des traditions chinoises et marocaines.

Dernières pièces à retrouvez dans la boutique en ligne.

2018 – 2019

Publié le

Impressions naturelles

J’ai eu l’occasion durant l’été 2019 de faire une collaboration avec l’entreprise Green’ing, spécialiste des pigments naturels dans le sud de la France. Nous avons pendant une semaine mis nos savoirs en commun pour réaliser une série d’imprimés contemporains et entièrement naturels.

La création des motifs a été faite en partenariat avec le designer textile Rodolphe Ake. L’idée était de proposer des motifs d’inspiration traditionnelle arabo-musulman qui s’inscrivent dans un univers moderne de la vie de tous les jours.

Cette collaboration a permis de montrer qu’il est possible de créer des imprimés contemporains avec des couleurs vives, naturelles, qui tiennent dans le temps et qui ne sont pas néfastes pour la nature.

été 2019

Publié le

Peony

Collaboration avec Mariane Léger entre le Guizhou en Chine et Lyon France

Mariane Léger est une designer-artisane au savoir-faire exceptionnel, une personne au grand cœur et toujours prête à partager et échanger avec les autres. Elle suit mes aventures et souhaitais me rendre visite depuis mon premier séjour dans le Guizhou.

En Août 2018, c’est chose faite. Mariane me rejoint en Chine.
Nous passons plusieurs jours à la rencontre des teinturières, des tisserandes, des brodeuses et des plisseuses. Elle est ravie de découvrir ces savoir-faire et rentre en France avec des mètres de tissus indigo et mille et une idées de projets.

De son imagination et de ce voyage naît Peony. Composé de 25 dalles, ce tableau de 150*150cm met en valeur les tissus traditionnels Miao et Dong grâce à un jeu de marqueterie textile. Mariane utilise son savoir-faire unique en travaillant différents tissus aux nuances indigo autour d’un motif évoquant le lotus traditionnel chinois. Utilisé en surface, le tissu devient motif et laisse à voir son grain, son armure. Associé au bois, les tissus jouent de toutes les nuances d’indigo.

Mariane a fait appel à moi pour contribuer au projet et réaliser la dalle centrale de Peony. J’ai souhaité apporter du volume en utilisant des techniques de plissés et de couture. Ces smocks répondent à la géométrie du motif floral et met en valeur les reflets brillant de cet indigo si particulier des minorités Miao et Dong.

Ce tableau était exposé lors de l’évenement «Du Rêve à la Réalité» organisée par l’association Couleurs de Chine au sein du showroom DS World à Paris, du 7 décembre 2018 au 15 janvier 2019.

Publié le

Broderies Miao

Danian, Guangxi, Chine

En Août 2018, je fais la rencontre des brodeuses de la minorités Miao à Danian.

Certaines d’entre elles habitent dans le village de Muye, d’autres sont établies à Tigue. Deux villages dans les environs de Danian, berceau de l’association Couleurs de Chine. Septembre, Octobre 2018, ma cuisine à couleur est en ébullition en France. Les fils de coton blanc que j’ai achetés en Chine se parent des plus beaux jaunes, oranges, bleus, roses et autres violets naturels, grâce à la magie des plantes.

Novembre 2018, retour en Chine. A partir de mes photos des broderies traditionnelles Miao, je sélectionne certains dessins conteurs de l’histoire de la minorité : le papillon, symbole de la création du peuple Miao, l’oiseau de l’image de la mère protectrice, les oiseaux inséparables l’amour éternelle et la fleur hommage à la richesse et la beauté de la nature.

Avec mes kits de broderies que j’ai préparer, je propose aux brodeuses de réaliser ces pièces avec un fil et un tissu qu’elles n’ont plus l’habitude d’utiliser.

Autrefois, tout était fait avec des matières naturelles, mais les matières synthétiques comme le polyester ont aujourd’hui pris le dessus. Ce retour aux fibres naturelles bousculent leurs habitudes et les débuts sont hésitants mais rapidement elles sont enthousiastes à l’idée de relever ce challenge. Après une semaine de travail, ces femmes pleine de vie réalisent des petites broderies aux couleurs naturelles. Chaque ouvrage mêle un symbole de leurs origines et une approche personnelle de leur savoir faire.  

Chaque broderie est une pièce unique qui pourra trouver sa place dans la décoration d’intérieur, l’accessoire ou encore dans des pièces de vêtements.

Je remercie l’Association Couleurs de Chine, sans qui ces rencontres et ces projets n’auraient pas pu être possible.

Août – Novembre 2018